logo
Chercher une montre

Tudor Black Bay 54 - Références, Prix et Avis Clients

6 Avis

6

La Tudor Black Bay 54 présentée en 2023 à Watches & Wonders est une réinterprétation moderne de la première montre de plongée jamais produite par Tudor, la Tudor Oyster Prince Submariner référence 7922 de 1954. Avec son boîtier de 37 mm, une étanchéité de 200 m et un calibre manufacture, la Tudor Black Bay 54 est une version qui plaira aux puristes de la marque à la recherche d'un modèle légèrement plus petit que la célèbre Tudor Black Bay 58.

Quel est le prix d'une Tudor Black Bay 54 ?

La Tudor Black Bay 54 est proposée en deux versions, l'une avec un bracelet acier similaire à celui de la Black Bay 58 et vendue 3,850 € sur le site de la marque. Elle est également proposée sur bracelet caoutchouc noir à 3,650 €. Le marché de l'occasion est une opportunité à regarder de prêt pour acheter cette BB54 sans attendre, moyennant une surcote, les disponibilités chez les revendeurs agréés.

Pour en savoir plus sur ce modèle, le site internet de la marque est une ressource d'informations utiles. De plus, les avis clients Dialicious sont essentiels pour faire le bon choix entre cette BB54 ou sa grande soeur, la Tudor Black Bay 58.

(Mise à jour Décembre 2023)

Synthèse des avis clients sur Tudor Black Bay 54

4.7

6 Avis

4.6

Émotion

4.8

Design

4.8

Précision

4.6

Confort

4.7

Robustesse

4.7

Rapport Qualité-Prix

Secondaire

Importance dans une collection

Principale

Rarement

Fréquence à être portée

Fréquemment

Plaisir

Motivation principale à l'achat

Investissement

Voir moins d'adjectifs

Le profil de Tudor Black Bay 54 est basé sur 6 avis de propriétaires

Derniers avis sur Tudor Black Bay 54

Pas encore de photos

6

142

Comblé de plaisir

4.4

Initialement en attente d'une black bay 58, l'annonce de la BB54 m'a fait chavirer. Ce nouveau modèle représente, pour moi, ce que Tudor peux faire de mieux en étant simple. Lorsque l'AD m'a appelé pour me dire qu'une BB58 était disponible j'ai donc naturellement passé mon tour en lui demandant de me mettre sur la liste pour la BB54. Ce modèle conserve les index blancs avec ces contours dorés, et l'aiguille snowflake des heure pour enlever plusieurs choses qui me plaisaient moins sur la BB58 : le triangle rouge de la lunette, les nombres des minutes en dorés et les traits des minutes entre 1 et 10. Aussi on retrouve (pour mon plus grand plaisir) la seconde lollipop qui rappelle évidemment la fameuse Sub de la marque à la couronne. 6 mois d'attente et je me retrouve donc à porter depuis quelques mois ce modèle plutôt simple et discret qui sied parfaitement à mon poignet de poulet. Quel plaisir d'avoir cet objet inutile à mon poignet ! Je ne me lasse pas de regarder les secondes défiler dessus. Le cadran noir assez classique n'offre pas de reflet incroyable mais l'équilibre global de la montre me comble de satisfaction. Pour moi elle est parfaite tant sur le plan esthétique que technique avec son mouvement manufacture COSC et son ajustement du bracelet T-fit qui permet de parfaitement l'ajuster (je suis souvent entre 2 tailles de maillon sur toutes mes montres avec bracelet acier..). Donc voilà, encore une fois que du plaisir avec cette Tudor Black Bay 54 qui correspond parfaitement à mes goûts (classiques) et mon appétence pour les objets simples et bien faits ! Cordialement,

il y a 13 jours

Pas encore de photos

5

352

La taille ne compte pas

4.3

La BB54 quand elle a été annoncée, cochait beaucoup de cases, c'est vrai que Tudor a le talent de nous donner envie avec ses montres. Et elle a tapé dans l'œil de beaucoup de monde, je n'étais pas en recherche spécifique de montre. Mais elle a aussi tapé dans l'œil de ma femme, je suis particulièrement intéressé par une Sub 5513 voir 14060M, donc je n'étais pas insensible à son charme et son histoire. Autant la BB58 guilt ne m'a jamais attiré avec sa lunette dorée et ses deux aiguilles snowflake, autant la BB54 gommait cela, il ne manquait plus qu'un boitier en 40 et une aiguille mercedes et là, on arrivait vraiment à ce que faisait Rolex et Tudor dans les années 50. Je me doutais qu'il aurait fallu attendre des mois avant qu'elle soit disponible, mais après un bref essayage aux galeries à Paris, j'ai eu l'opportunité d'en acquérir une. Elle trouve sa place sur mon poignet (17/17,5 cm) autant qu'à celui de ma femme (14,5 cm). Ma femme la porte assez régulièrement et lui va assez bien, mais les gros maillons oyster ne facile pas son réglage, même avec le T-Fit, j'attends un demi maillon et ce sera parfait. Au bout de quelques semaines, à observer la BB54 à mon poignet, je la trouve quand même assez petite et du coup, je la porte moins souvent. C'est une très belle montre, discrète, qualitative et sa taille correspond bien à son histoire, nous avons hésité à la garder, mais quelque chose nous empêche de nous en séparer pour autant.

il y a un mois

Pas encore de photos

12

868

BLACK BAY 54 PLONGÉE DANS LE PASSÉ

4.9

TUDOR présente une BOMBASSE 🤩🚀 La Black Bay 54 est l’exemple le plus représentatif de la première montre de plongée TUDOR, la référence 7922. Le boîtier de 37 mm conserve les mêmes proportions qu’autrefois, tout en bénéficiant du Calibre Manufacture MT5400 de TUDOR et d’une étanchéité à 200 m, des prouesses techniques. PROPORTIONS HISTORIQUES ET PROUESSES TECHNIQUES Le modèle Black Bay 54 est le modèle le plus proche, esthétiquement parlant, de la première montre de plongée TUDOR, la référence 7922. Proposée avec un boîtier de 37 mm, elle conserve les proportions générales de sa source d’inspiration tout en étant équipée du Calibre Manufacture de haute performance MT5400 et d’une étanchéité à 200 m. Élément caractéristique et fidèle à l’esthétique de l’époque, la lunette unidirectionnelle ne présente pas de graduation à la minute. Toutefois, les détails esthétiques ne s’arrêtent pas aux dimensions du boîtier et à la lunette. L’aiguille des secondes, avec sa pastille de matière lumineuse ronde, évoque l’apparence de l’aiguille du modèle original. L’ergonomie a également évolué avec une couronne et une lunette redessinées, mais qui conservent toutefois l’esprit historique. PLONGÉE DANS LE PASSÉ L’esprit de Black Bay s’inscrit dans l’histoire de la marque. La ligne Black Bay a toujours mis en valeur des éléments emblématiques des anciennes montres de plongée TUDOR, mais la Black Bay 54 est peut‑être le modèle le plus proche d’une pièce historique spécifique créé à ce jour. L’Oyster Prince Submariner référence 7922, l’une des premières montres de plongée modernes est une formidable source d’inspiration puisqu’elle est connue pour avoir été évaluée, puis adoptée par les Marines française et américaine ainsi que largement utilisée par les pionniers de la plongée professionnelle. Les premières déclinaisons de la référence 7922 arboraient une « petite couronne », mais pas encore le triangle rouge à 12 heures, qui deviendra plus tard l’une des signatures de la marque. Ces détails lui donnaient une esthétique épurée et sobre. La Black Bay 54 est fidèle à son modèle et reprend chez lui un grand nombre de détails distinctifs. L’aiguille des minutes par exemple, outre des proportions ajustées, est biseautée à sa base, comme sur le modèle de 1954. L’aiguille des secondes est aussi proche qu’on puisse l’être de l’originale. Le profil de la bague de la lunette est également fidèle à celui de la référence 7922, comme les marquages de son insert en aluminium. La Black Bay 54 présente cela dit également des touches résolument modernes, comme un cadran satiné‑soleil et un fermoir « T‑fit » pour un ajustage parfait et bien sûr, le Calibre Manufacture MT5400, un concentré de technologie horlogère de haute performance. Une perfection…

il y a 5 mois

Voir 6 avis sur Tudor Black Bay 54

Autres modèles de la marque Tudor

Voir tous les modèles avec des avis

Découvrez de nouveaux modèles

Valorisés par les avis d’authentiques clients

Vous possédez une Tudor Black Bay 54 ?

C’est le moment de raconter pourquoi et comment vous l'aimez

© Dialicious 2019 - 2024