logo
Chercher une montre

Reglia - Histoire, Modèles et Avis Clients

1 Avis

France

0

Synthèse des avis clients sur Reglia

3.9

1 Avis

4.5

Émotion

5.0

Design

3.5

Précision

3.5

Confort

3.0

Robustesse

4.0

Rapport Qualité-Prix

Secondaire

Importance dans une collection

Principale

Rarement

Fréquence à être portée

Fréquemment

Plaisir

Motivation principale à l'achat

Investissement

Le profil de Reglia est basé sur 1 avis de propriétaires

Derniers avis sur Reglia

Pas encore de photos

4

306

Bonne nuit les petits, c’est l’heure du marchand de sable !

3.9

Mais avant de s’endormir : La petite d’histoire de REGLIA (la fabrique horlogère) et de Christian HOURRIEZ (le concepteur du cadran). REGLIA est fondée par VENOT & Fils. C’est une vieille maison Française qui vendait de l'outillage d'horlogerie et de bijouterie, des pendules, des réveils, et des montres. La Radio-Télévision-Française (RTF), puis plus tard l’ORTF, eut la bonne idée… de filmer une pendule afin de donner l’heure aux téléspectateurs ! La mythique pendule apparait pour la 1ère fois sur les écrans TV ; le 24 décembre 1959, sous la forme d’une horloge futuriste. La pendule spirale d'Hourriez, apparaissait donc plusieurs fois par jour, elle égrenait les secondes avant les rendez-vous incontournables de la journée, comme le journal télévisé du vingt heures… Les téléspectateurs pouvaient alors remettre leurs montres à l’heure en regardant la télé. Le cadran, de la pendule, était placé en permanence devant une caméra fixe. Son créateur, Christian Hourriez, alors âgé de 25 ans, raconte son histoire : « En 1959, j’étais élève de l’Ecole Boulle... Un jour, un prof nous annonça que la RTF ouvrait un concours pour imaginer un cadran de pendule original pour la TV. J'eus l'idée de répartir les heures sur une spirale. Le jury adopta mon projet. L’horloger REGLIA acquit les droits de reproduction et fabriqua une série de pendules sur ce modèle ». Cette horloge télévisuelle servira à « ouvrir et fermer » tous les programmes TV jusqu’à la disparition de l'ORTF le 31 décembre 1974. DESCRIPTION de la montre. Dimensions : largeur hors remontoir 36 mm, longueur 41 mm à l’extrémité des anses et 11 mm d’épaisseur verre compris, modèle homme, grande pour l'époque. Boîtier : de forme "coussin", en métal doré, avec le fond vissé en acier inoxydable. Verre : plexiglass, légèrement bombé. Cadran : au design inoubliable ! Des aiguilles "bâtons", une trotteuse centrale et le guichet de la date à 4h. Mouvement : Français, JEJ = Joseph Jeambrun Maîche. Société Joseph Jeambrun, de Maîche, fabricant de mouvements Français dans la région de Besançon. Ces mouvements sont issus d'une fabrication partiellement automatisée par le recours à des machines à transferts linéaires inventées par l'ingénieur Charles Collet. Les Ets Jeambrun disparaissent en 1967 lorsqu'ils fusionnent avec Technic Ebauche. Ce mouvement est donc le Jeambrun 27D, au format 11 lignes 1/2. Il est muni d'un antichoc. Mécanique à remontage manuel, battant avec une fréquence de 18 000 alternances/heure (2,5 Hz), il comporte un échappement à ancre, un balancier monométallique (avec antichoc Incabloc) et 17 rubis, une réserve de marche de 47 heures.

il y a 6 mois

Découvrez d'autres marques

Voir toutes les marques

Vous possédez une Reglia ?

C’est le moment de raconter pourquoi et comment vous l'aimez

© Dialicious 2019 - 2024